Blogue

RETOUR
Inscrivez-vous
à l'infolettre
4 erreurs à éviter pour choisir le bon paysagiste
Planification et budget
6 juillet 2016

4 erreurs à éviter pour choisir le bon paysagiste

 

Votre projet d’aménagement extérieur représente à la fois un investissement et la concrétisation d’un rêve, alors, il serait dommage qu’un mauvais choix de paysagiste vienne ternir sa réalisation. Voici des conseils clés pour éviter des erreurs classiques pour ce type de projet et choisir le bon paysagiste.

 

1. succomber au plan d'aménagement gratuit

De nombreux paysagistes offrent des plans gratuits pour attirer les clients et il est très tentant de vouloir démarrer votre projet sans engagement financier.

Pourtant il faut savoir qu’un architecte ou designer horticole doit consacrer environ 25 heures à l’élaboration d’un plan complet afin de concevoir un projet unique qui tient compte de l’architecture de votre maison, de vos goûts, votre style et de vos demandes.

Ce que le paysagiste ne vous fait pas payer au moment de la réalisation du plan se retrouvera ensuite dans le devis pour la réalisation du projet. Le gratuit ne l’est donc jamais vraiment...

 

2. choisir le paysagiste le moins cher

Au paysagiste le moins cher, notre expérience montre qu’il est préférable de choisir le plus transparent à la fois sur le prix, mais aussi sur son approche.

Souvent, les devis d’aménagement manquent de détails, et même si le prix annoncé est faible, ils laissent facilement la place aux dépassements que vous n’avez pas anticipés.

Pour éviter toute mauvaise surprise, privilégiez les soumissions détaillées.

 

3. choisir le paysagiste le plus proche de chez vous

Il est tentant de limiter ses recherches d’un paysagiste dans un rayon limité, pourtant, il faut savoir qu’en général, la surcharge de prix liée au déplacement reste très faible par rapport à la valeur du projet.

D’autre part, certains paysagistes, comme Réflex Paysage ont la structure et l’expérience nécessaires pour réaliser des projets dans différentes régions du Québec.

Le paysagiste avec qui vous allez avoir la relation que vous souhaitez se trouve peut-être à 100 km de chez vous !

 

 

4. faire faire un estimé sans plan d'aménagement

Le plan d’aménagement est la première étape logique d’un projet, car il devrait systématiquement servir de base pour tout estimé de prix.

Dans le cas contraire, deux problèmes se posent : d’une part, vous n’avez aucun moyen de visualiser votre futur aménagement et vous risquez d’avoir de mauvaises surprises en découvrant votre projet uniquement au moment de la réalisation. D’autre part, le paysagiste doit alors faire une soumission approximative et souvent gonflée faute de base solide pour la produire.

Vous risquez ainsi de vivre une expérience mauvaise, voire désastreuse lors de la réalisation de votre aménagement avec des surcoûts et des négociations à répétition.

 

Important

Afin de vous laisser de la latitude pour votre aménagement, il est primordial d’avoir un premier contact sans engagement avec un ou quelques paysagistes que vous avez présélectionnés sur référence ou en faisant des recherches sur Internet. Ainsi, vous pouvez vous faire vos premières impressions sur la base du professionnalisme, la créativité et l’aspect humain de votre futur paysagiste.


Partager