Blogue

RETOUR
Inscrivez-vous
à l'infolettre
5 options pour remplacer la pelouse dans une cour arrière
Design et aménagement extérieur
28 mai 2018

5 options pour remplacer la pelouse dans une cour arrière

Par Frédéric Jean

Pour l’aménagement paysager d’une cour arrière, le gazon demeure le choix le plus populaire. Mais, il existe plusieurs autres options qui, en plus de réduire l’entretien, ajoutent une touche d’originalité à l’espace et l’ambiance.

Ces idées sont tout parfaites pour embellir les parties de la cour où la pelouse ne pousse pas bien, faute d’un sol optimal ou d’ensoleillement suffisant.

Voici 5 solutions de rechange au traditionnel gazon.

1. Le bois : un effet WOW assuré!

Pourquoi ne pas oser une cour en bois? Dans un de nos projets de terrain sans pelouse, nous avons recouvert complètement la cour arrière de bois, à l’aide d’une structure au sol semblable à celle utilisée pour une terrasse conventionnelle.

Résultat? Un sublime patio surdimensionné! On peut aussi y insérer des sections de plantations et de pavés ici et là, pour un aménagement créatif digne d’un magazine.

2. Le gazon synthétique : fini l’entretien!

Pour limiter l’entretien de la pelouse et éliminer les mauvaises herbes, la première option à laquelle on pense est le gazon synthétique. Il est tout indiqué pour les gens qui désirent verdir leur cour sans les inconvénients du gazon naturel. Aujourd’hui, il existe des gazons synthétiques de bonne qualité avec un aspect très esthétique.

Toutefois, l’installation est plus onéreuse que celle d’un gazon traditionnel, car elle nécessite une infrastructure plus complexe. Comme le gazon artificiel n’a pas de racines pour se stabiliser dans le sol, il faut installer une couche de gravier spécifique et compacter la surface.

Le coût de pose initial d’une pelouse artificielle se rapproche donc de celui du pavé, mais sur la durée de vie, il est plus faible que le gazon naturel en raison de l’absence d’entretien.

3. La terrasse en pavé : un look intemporel

Bien entendu, si l’on désire profiter des joies d’une terrasse extérieure, le pavé est une solution de rechange des plus intéressantes.

Pour une cour arrière 100 % sans gazon, on alterne entre du pavé, pour les aires de circulation et le mobilier, des zones inertes et des plantations, pour ajouter un peu de texture à l’aménagement.

4. Les zones inertes : parfaites pour les endroits restreints

Il y a des endroits où le gazon ne pousse que très peu et où l’accès est limité, comme l’arrière d’une remise. On propose alors l’aménagement d’une zone inerte.

On débute par l’installation d’une toile géotextile, une membrane empêchant les mauvaises herbes de pousser. La zone est ensuite comblée de pierres et délimitée par une bordure anti-végétative. Et voilà qu’un bout de terrain, souvent inutilisable et inesthétique, se transforme en un nouvel espace!

Zone neutre traitée avec une toile géotextile et des pierres. Crédit photo : Réflex Paysage

5. Le paillis : pour agrémenter le pourtour des arbres

La présence d’un très gros arbre sur le terrain occasionne souvent des zones où le gazon ne pousse pas, car il y a trop d’ombre et le sous-sol manque d’eau. On ne peut généralement pas y créer de zone inerte, à cause des épines ou des résidus abondants de l’arbre.

Dans ces cas-ci, on choisit plutôt de recouvrir le sol de paillis de cèdre ou de pruche. Ce dernier se décomposera au fil des saisons, tout comme les épines ou les feuilles de l’arbre en question. Finalement, on recommande de délimiter la zone par une bordure anti-végétative, ce qui facilitera l’entretien autour.


Partager