Blogue

RETOUR
Inscrivez-vous
à l'infolettre
Construire sa pergola en bois, sans craindre la pourriture
Terrasse et patio
1 août 2018

Construire sa pergola en bois, sans craindre la pourriture

Par Dave Jean.

Est-ce qu'il vous arrive de craindre d'utiliser le bois dans un bâtiment soumis aux intempéries? Si c'est le cas, vous n'êtes pas le seul, car beaucoup de gens se privent d’utiliser ce beau matériau dans une pergola, par exemple, de peur qu'il ne pourrisse. Ils vont alors se tourner vers l’aluminium, par exemple, avec l’impression que c’est leur seul choix.

Cela est bien dommage, car avec un peu de savoir-faire, nous pouvons tout à fait employer le bois tout autant que l’aluminium, et profiter de sa beauté unique et éternelle.

Le bois est une matière noble parce qu’en tant que matériau brut, sa beauté réside en lui-même, sans qu’on ait besoin de le transformer ou d’en imiter un autre. Au contraire, ce sont souvent les autres matériaux comme le plastique, par exemple, qui tentent de l’imiter. On n’a qu’à penser aux planches en plastique recyclé, moulées de manière à créer de fausses veines de bois. Ou encore aux prélarts, aux préfinis et même aux céramiques imitation bois.

Imitation bois

Reste à découvrir les quelques règles toutes simples pour utiliser le bois en toute liberté pour une pergola (ou un gazebo, si vous préférez), un kiosque de jardin, une terrasse, une tonnelle ou une clôture.

Mais deux questions préalables sont nécessaires avant que nous vous prodiguions nos meilleurs conseils.

Quel style recherchez-vous?

Voulez-vous que votre pergola s’intègre à votre aménagement paysager ou qu’elle s’harmonise visuellement avec votre maison?

Si vous voulez qu’elle s’harmonise avec votre maison, alors vous pouvez souhaiter qu’elle en rappelle les matériaux ou, au contraire, qu’elle crée un heureux effet de contraste. Par exemple, une maison de style contemporain ou aux lignes pures va généralement bien se marier à un métal comme l’aluminium, mais pas toujours. Le bois peut aussi être intéressant.

Pergola en bois

Crédit photo Réflex Paysage.

À l’inverse, une maison d’apparence champêtre pourrait tout aussi bien associer une pergola en aluminium, si c’est bien pensé. Pourquoi pas? Sa versatilité est très grande et sa durabilité est sans reproche.

Pergola et cuisine extérieure

Pergola en aluminium avec lames rétractables. Crédit photo Réflex Paysage.

Vous avez choisi le bois ? Alors, on continue…

Quel aspect pour votre bois?

Je veux le laisser grisonner.

Vous pouvez opter pour le cèdre rouge ou blanc. Cette essence est très durable et des nuances différentes de gris vont apparaître selon si c'est le cèdre blanc ou rouge que vous choisissez. Il existe aussi le bois torréfié qui grissonne avec le temps, mais nous n’avons pas été convaincus de sa durabilité sur divers mobiliers extérieurs que nous avons testés.

Îlot barbecue en bois

Îlot en bois grisonné, avec barbecue intégré. Crédit photo Réflex Paysage.

Je ne souhaite pas qu’il grisonne.

Vous avez alors le choix entre le pin, le cèdre et le bois d'Ipé qui devront être enduits d’une teinture ou d’une peinture. Vous pouvez leur donner une coloration ou conserver leur aspect d’origine en leur appliquant une huile ou une teinture transparente.

Il y a aussi le bois traité en usine. Il a subi un traitement sous pression à partir d’arbres résineux tels le sapin, l’épinette ou le pin. Comme les autres, il peut être teint ou peint quand il est bien sec, mais vous pouvez aussi le laisser tel quel avec sa coloration verdâtre due à l’oxydation du produit de conservation, le cuivre (le chrome et l’arsenic autrefois utilisés ont été éliminés, car polluants). Il n’aura alors pas besoin d’autres traitements et il ne grisonnera pas.

Bois traité

Les produits de traitement

Vous avez choisi de traiter votre bois? Le sujet des produits de traitement est assez vaste et allongerait indûment cet article. Mais vous ne paierez rien pour attendre, puisque nous vous préparons un article sur nos meilleurs conseils et secrets pour faire un entretien minimaliste d’une terrasse (petit effort, petit budget), sur une combinaison de deux produits qui font merveille pour conserver la coloration originale et sur le les possibilités qu’offrent les huiles et les peintures colorées.

L’article intitulé Comment entretenir une terrasse en bois pour la garder belle longtemps traite de ce sujet.

De bonnes bottes

Lorsqu’il est exposé à la pluie, le bois doit pouvoir sécher, qu’il soit traité ou non. Autrement dit, l’eau ne lui fait pas peur, pourvu qu’il ne reste pas mouillé trop longtemps. Pensez aux granges dont les planches de bois sont battues par les pluies d’automne. Si elles sèchent entre les pluies, elles dureront des décennies. Il en va de même des toits de bardeau de cèdre.

 

 

Église médiévale en bois d’Urnes, en Norvège, datant de plus de 800 ans.

Il faut faire particulièrement attention à l’humidité près du sol. Assurez-vous que les poteaux ne soient pas en contact ni avec le sol ni envahis par les hautes herbes à leur base, ce qui retiendrait indûment l’humidité.

C’est pourquoi on dit que le bois doit avoir de bonnes bottes.

Plusieurs solutions s’offrent alors et dépendent du type de fondation sur lesquelles sont posées les poteaux. Si les poteaux de la pergola sont déposés sur une dalle de pierre ou de pavé, le problème est réglé, mais sinon, il est important que les fondations de béton ou les pieux vissés sortent du sol de quelques centimètres.

Pergola en bois et barbecue

Pergola en bois et BBQ. Crédit photo Réflex Paysage.

Ce conseil est tout simple, mais il est tellement fréquent de voir de petits bâtiments construits sur des fondations déficientes. Pourtant, le secret est là. Les fondations assurent la durabilité d’un ouvrage.

Le plancher d’une pergola ou d’une terrasse : le bois composite

Il ne reste plus qu’un dernier point à aborder : la question des planchers. Le bois y sèche moins bien et se détériore plus rapidement.

Une solution pourrait être les planches en plastique recyclé, mais leur texture est un peu froide, tout en devenant très chaudes au soleil et inconfortables pour les pieds.

Il y a la possibilité d’utiliser le mélèze (plus difficile à travailler) ou le bois traité en usine, mais la meilleure solution est sans doute le bois composite. Fabriqué avec 80% de bois et de plastique recyclé, il garde son aspect naturel et irrégulier, son veinage et sa texture, puis devient moins chaud au soleil. Sa durabilité est exceptionnelle et il bénéficie d’une garantie de 50 ans, ce qui est énorme, car elle n’est habituellement que de deux ou trois ans pour les autres matériaux.

Le bois composite a grandement évolué depuis ses débuts et il est beaucoup plus raffiné qu’il y a quinze ans. Un exemple d’une bonne compagnie : TREX (bien que nous ayons une entente commerciale avec ces entreprises, nous ne faisons aucun placement de produit et nos conseils sont complètement libres de toute entente publicitaire).

Bois composite sur une terrasse.

Bois composite sur une terrasse.

Bref…

Comme vous pouvez le constater, utiliser durablement le bois n’est pas sorcier.

Choisissez son aspect en fonction soit de votre jardin, soit de votre maison, ou les deux. Le bois et l’aluminium ont chacun leur beauté et leur mérite. Ne vous privez ni de l’un ni de l’autre.

Si vous ne voulez pas que le bois grisonne, traitez-le.

Ensuite, pensez fondations.

Pour les planchers, envisagez le bois composite.

Ah oui, un dernier conseil: ayez une vision d’ensemble de votre projet de pergola.

Au moment de positionner votre pergola, faites une évaluation des couloirs visuels en imaginant l’emplacement des poteaux et des passages.

Crédit photo Réflex Paysage.

Quelle sera la vue de la maison? Appliquez la règle des proportions : cadrez l’espace pour diminuer l’effet de hauteur de la résidence ou, au contraire, pour ne pas l’écraser.

Quelle sera la vue de la pergola? Assis à tel endroit, contemplerez-vous votre jardin ou aurez-vous toujours un point de vue sur le tas de compost ou les voisins?

Pergola et terrasse

Pergola et terrasse avec écran visuel. Crédit photo Réflex Paysage.

Portez une attention à l’axe des solives du toit de votre pergola. Permettent-elles au soleil de pénétrer le matin tout en bloquant les chauds rayons du midi? À moins que vous préfériez l’inverse? Pensez alors aux lames rétractables...

On voit encore une fois jusqu’à quel point un plan en 3D réalisé en amont est utile. Grâce à notre expérience, encore plus de plaisir vous attend dans votre cour, dans votre chez soi…

Contactez-nous, nous regarderons ensemble votre projet

Pour aller plus loin: Comment choisir le bon type de pergola.


Partager