Blogue

RETOUR
Inscrivez-vous
à l'infolettre
Sept conseils pour arroser son jardin en temps de sécheresse, sans y passer plus de temps
Réalisation de travaux
14 août 2018

Sept conseils pour arroser son jardin en temps de sécheresse, sans y passer plus de temps

Par Louise Beauregard.

Les étés de plus en plus chauds au Québec sont appréciés par les vacanciers, mais les longues périodes sans pluie commencent à devenir un casse-tête pour nos jardins et nos pelouses.

Le Québec n’étant pas en territoire aride, nous n’avons pas encore préparé nos terrains pour bien gérer le manque d’eau. Les tâches d’arrosage finissent par prendre du temps, coûter cher et compliquer le départ en vacances quand on abandonne ses plates-bandes trop longtemps.

Dérouler le boyau d’arrosage est toujours le premier réflexe, et c’est normal, car certains systèmes automatisés sont très efficaces. Mais très souvent, cela revient à tenter de remplir un seau percé, parce que certains problèmes sont ailleurs.

Passoire arrosage

Il existe heureusement des solutions pour adapter son terrain de manière qu’il soit plus beau en temps de sécheresse, tout en économisant temps et argent. Voici sept conseils rusés pour mieux organiser sa cour en fonction des caprices du ciel.

Des plantes en meilleure santé sous le soleil

Les plantes sont constituées de 90% d’eau et toutes leurs fonctions vitales en ont besoin. Lorsqu’elles se fanent, elles s’affaiblissent et auront tendance à être vulnérables à la maladie. La beauté de son jardin en pâtira et on devra consacrer plus temps pour soigner ou remplacer les végétaux affectés.

 

Conseil no 1 : choisissez des végétaux selon le sol, l’emplacement et le climat.

Les plantes sont comme les humains. Certains sont adaptés pour vivre dans le Nord, d’autres en Afrique. Un Sénégalais pourrait vivre au Nunavut et un Inuit au Sahel, mais on imagine la difficulté!

Il en va de même avec les plantes adaptées aux sols secs et humides. Ne pas respecter leur nature propre entraînera un lot de problèmes.

Regardez le sol de votre cour pour y déceler les secteurs plus humides et plus secs. Puis, choisissez vos végétaux en fonction de leurs besoins en eau. Certains s'accommodent d’un cran rocheux et de sols sablonneux et drainants qui ne retiennent pas beaucoup l’humidité. D’autres, plus exigeantes en eau, devront être localisés sur les sols plus lourds, plus argileux.

Irrigation sols secs

Conseil no 2 : tondez votre pelouse différemment.

Le temps est sec? Relevez votre tondeuse pour que la longueur de la pelouse ne soit pas inférieure à 7,5 cm (3 pouces). Vous verrez, elle jaunit beaucoup moins et résistera mieux à l’absence de précipitations.

arrosage irrigation

Conseil no 3 : abusez du paillis.

Il est toujours étonnant de constater jusqu’à quel point le paillis retient l’humidité du sol et réduit les besoins en arrosage. Un bon paillis permet aux plantes de survivre plusieurs jours alors qu’un sol nu les aurait anéanties à coup sûr. De plus, les vers de terre qui nourrissent le sol en profiteront, ce qui sera au bénéfice des prochains arrosages, en aérant le sol. Placez donc du paillis partout dans votre jardin et sur les plates-bandes en vous servant des coupes de pelouse, de la paille ou des copeaux vendus à cette fin.

Nous utilisons même le paillis de cèdre dans tous nos projets, dont nous ne craignons pas le niveau d'acidité qui vient plus particulièrement de la feuille. La faible acidité du bois sert à contrôler les mauvaises herbes sans affecter trop les végétaux que l’on privilégie.

Paillis irrigation

Crédit photo Réflex Paysage.

Conseil no 4 : plantez vos vivaces à l'automne.

Planter les vivaces à l'automne. Le printemps venu, elles seront plus acclimatées et auront moins besoin d’eau à la saison chaude.

Conseil no 5 : préparez vos plantes en pot.

Nos terrasses et nos cours s’ornent de plus en plus de plantes en pots qui ont leurs particularités au chapitre de l’arrosage, surtout au moment de partir en vacances. Nous vous en avions déjà parlé.

Conseil no 6 : le jardin de pluie.

Il reste encore une étape avant de passer à l’installation de votre système d’irrigation, et là aussi, votre sens de l’observation sera votre atout. Avant la sécheresse, il y avait la pluie, et cette pluie, pour ne pas qu’elle disparaisse, doit être invitée à prolonger son séjour au sein de votre jardin.

Regardez bien attentivement d’où l’eau arrive sur votre terrain et où elle a des chances de s’écouler. Regardez les pentes de toit, les sorties de gouttières, les pentes d’écoulement et les petites dépressions, puis aménagez des aires de biorétention.

Vous aurez réduit d’autant l’ampleur du système d’irrigation à installer. Aménagement paysager écoresponsable au Québec : l’approche de Réflex Paysage.

Jardin de pluie

Conseil no 7 : le sage arrosage.

Arrosez tôt le matin, soit avant 9 h. Si vous ne le pouvez pas, faites-le en début de soirée. Sous un soleil ardent, la moitié de votre eau d’arrosage s’évapore plutôt que de pénétrer le sol. De plus, sur le haut du jour, les gouttelettes d’eau brûlent les feuilles des plantes en créant un effet de loupe.

Arrosez la base des plantes plutôt que les feuilles.

Arrosez lentement, surtout en sol argileux ou très pentu, pour que l’eau pénètre en profondeur.

Évitez l'arrosage pendant les rafales de vent qui assèchent plus rapidement les plantes. Attendez un temps calme.

Arrosage écoresponsable

Comme vous pouvez le constater, l’irrigation de sa cour ou son jardin, c’est aussi une question d’aménagement et de planification.

Vous voulez choisir des plantes en fonction de votre sol et de notre climat, implanter des aires de biorétention ou installer un système d’irrigation programmable?

Choisissez un paysagiste qui est aussi un horticulteur et qui possède des connaissances spécifiques tout à fait essentielles. C’est le cas de Réflex Paysage. Nous sommes là pour vous aider à créer un aménagement plus intelligent, plus économe, plus beau, avec davantage de plaisir à la clé.

Pour en savoir plus sur les jardins de pluie:

https://www.ville.quebec.qc.ca/gens_affaires/implantation-projets-immobiliers/projets-residentiels/docs/fiches_gestion_eaux_pluviales/1_aire_de_bioretention_ou_jardin_de_pluie.pdf

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jardin_de_pluie

https://www.terrepermaculture.com/produits/jardin-de-pluie/

 


Partager